Commission Européenne : Le nombre de plus en plus réduit d’abeilles inspire la recherche

Publié le 11/07/2018


Des ruches connectées



Une start-up française a abordé le problème du recul de la population d’abeilles sous un autre angle. L’équipe a développé un système de contrôle à distance, appelé Bee Label, qui alerte l’apiculteur de tout problème relatif à ses ruches.

La température, la luminosité, l’humidité, l’orientation et la stabilité au sol de la ruche intelligente sont surveillés à l’aide de capteurs. Un capteur de masse informe également en continu l’apiculteur de la taille de la colonie et de sa production de miel. Les variations météorologiques impactant le comportement des abeilles sont aussi enregistrées grâce à une fonction de suivi de la pression atmosphérique. Les informations sont envoyées au propriétaire de la ruche par e-mail ou par message texte.

LABEL ABEILLE - la ruche connectée pour sauver les abeilles


Le système offre également une solution pour le problème croissant des vols de ruches. Une alarme antivol alerte l’apiculteur si la ruche est déplacée.

BEE LABEL (Bee Label: A new remote beehive surveillance for better bee health and secured pollination) travaille à l’amélioration de son système en y ajoutant des capteurs, des caméras et des panneaux solaires. Désormais terminé, le projet HApi (HApi - Hyperthermia in Apiculture - A new product against the Deformed Wing Virus of honey bees) a, quant à lui, mis l’accent sur l’hyperthermie comme méthode sans produits chimiques de contrôle des nuisibles.

source