Les abeilles aussi transhument !

Publié le 24/05/2019

Saviez-vous qu'au même titre que les vaches ou les brebis, les abeilles transhument elles aussi ?

Transhumance : définition

Wikipédia nous indique que "la transhumance (...) est la migration périodique du bétail (bovidés, cervidés, équidés et ovins) de la plaine vers la montagne ou de la montagne vers la plaine, en fonction des conditions climatiques et donc de la saison."

Puis ajoute : "Ce terme s'applique aussi au transport d'essaims d'abeilles d'une région florale à une autre."

LABEL ABEILLE - abeille sur fleur mellifère


Le calendrier des floraisons mellifères

Car, vous le savez, toutes les fleurs ne s'épanouissent pas à la même période. Et toutes ne rassasient pas les abeilles ! Pour l'apiculteur qui en prend soin, il est primordial de s'assurer de la richesse de l'environnement dans lequel il place ses ruches. Et si les ressources viennent à s'amoindrir ou disparaître, on les déplace.

A lire : Plantes mellifères : le garde-manger des abeilles

Certains gardiens d'abeilles professionnels parcourent même la France pour offrir à leurs butineuses toute la richesse de la nature : romarin, fenouil, sapin, lavande, acacia, sarrasin, garrigue... Car si les fleurs mellifères sont nombreuses à produire du nectar au printemps, l'été et l'automne sont rapidement synonymes de disette.


LABEL ABEILLE - transhumance de ruches connectées pour assurer un garde-manger aux abeilles


 
3 objectifs à la transhumance

1. Les abeilles disposent de réserves nutritives suffisantes durant toute la saison

2. Les plantes butinées sont parfaitement pollinisées et, le cas échéant, les récoltes seront abondantes

3. Les miels récoltés seront d'une grande qualité gustative : on les appelle "miels de cru".

 

LABEL ABEILLE - contactez-nous pour accueillir une dégustation de miels dans votre entreprise !

Miels de cru ? 

Comme les bons vins, les bons miels sont ainsi nommés "cru". Il s'agit d'un miel produit à partir d'une espèce de fleur unique. Pour l'apiculteur, il faut donc être vigilant et récolter le miel (enlever les cadres) dès qu'une floraison s'achève, pour ne pas mélanger les crus.

Mais comment faire pour surveiller l'évolution des floraisons lorsque les abeilles sont à bonne distance de leurs gardiens ? C'est en connectant les ruches que les apiculteurs savent quand se rendre sur place pour les déplacer. 

A la clé, des miels goûtus et délicats sont obtenus. Vous trouvez probablement sur les étals de marchés des miels d'acacia ou d'oranger. Ne vous êtes-vous jamais demandé comment un apiculteur de Normandie ou d'Alsace pouvait produire du miel d'oranger ?

Parce qu'il a emmené ses abeilles butiner les fleurs du sud ! Lavande, thym, romarin... En France et peut-être même à l'étranger. 

Les régions du nord et du centre de la France regorgent également de végétaux mellifères, mais pas aux mêmes périodes. Vous laisseriez-vous tenter par des miels de tilleul, fenouil, sarrasin ou carotte ? N'ayez crainte, le parfum du nectar floral est souvent bien différent de celui du légume que l'on connait. Le miel de carotte n'a pas le goût de carotte, et le miel de fenouil n'est pas anisé ! 

Envie d'en savoir plus ?

Label Abeille et ses apiculteurs connectés organisent pour les entreprises des dégustations de miel sur-mesure, au rucher ou dans leurs locaux. Contactez-nous au 0972 503 261 ou par mail pour en connaitre les détails, nous vous feront découvrir des goûts et textures surprenants !

 


Vous souhaitez changer le monde et sauver les abeilles ? 
N'attendez plus, rejoignez la communauté Label Abeille !