Les secrets du pollen

Publié le 31/01/2020

Si l'on vous parle "d'or de la ruche", vous pensez instinctivement au miel. Et pourtant, ce n'est pas le seul produit de la ruche bon pour notre santé ! Avec la gelée royale, la propolis et la cire, le pollen est l'un des trésors produits par nos abeilles.

Qu'est-ce que le pollen ?

Le pollen est la semence mâle de la fleur (la partie fécondante). Cette poudre jaune à orange contenue dans les étamines se répand dans l’atmosphère pour être naturellement transportée sur les stigmates d'autres fleurs par le vent ou les insectes pollinisateurs : c’est la fécondation des végétaux, la pollinisation.

Pour attirer les abeilles sur les fleurs, certaines plantes produisent un nectar qu'elles pourront prélever pour transformer en miel. Ce sont les plantes mellifères.

A lire : plantes mellifères : le garde-manger des abeilles



Comment les abeilles utilisent-elles le pollen ?

Le pollen, comme le nectar, constitue un aliment essentiel pour la ruche. Les pelotes de pollen sont composées du pollen de plusieurs fleurs et sont appelées "pain d'abeilles", car elles sont la base de l'alimentation des jeunes insectes. Une mixture de nectar et de pollen nourrit les larves pour assurer leur bon développement : c'est la bouillie larvaire.

La récolte du pollen par l'abeille est tout un art ! Les grains prélevés sur les fleurs forment de minuscules boules, plaquées dans les corbeilles de leurs pattes. Lorsque la charge est suffisante, l'abeille revient à la ruche pour se délester. 




Comment récolte-t-on le pollen ?

Lorsqu'une colonie est suffisamment forte pour lui prélever du pollen, une trappe dotée d'une grille ajourée est placée à l'entrée de la ruche. Les trous, du diamètre de l'abeille, laisse passer l'insecte mais retient les pelotes de pollen qui tombent dans un bac situé dessous.

En forte période d'activité, la trappe peut se remplir rapidement, en 1 à 2 jours ! Pour l'apiculteur, impossible de quitter sa ruche des yeux. Le pollen est une denrée fragile et craint l'humidité : il faut le récolter rapidement.

Pour surveiller l'évolution des rentrées, mieux vaut se munir d'un outil de surveillance précis, qui permet de garder un oeil sur ses abeilles 24/24h. Une ruche connectée indiquera en temps réel les évolutions de poids et préviendra l'apiculteur en cas de forte variation.

A regarder : La ruche connectée sur France 5


De quoi est composé le pollen, quels sont ses propriétés ?

Calcium, magnésium, fer, vitamines B et C, cuivre, acides aminés... la liste est longue !

D’une manière générale, le pollen est indiqué dans les cas suivants :

  • états de fatigue physique ou mentale,

  • carences en vitamines et minéraux, vieillissement prématuré,

  • problèmes digestifs,

  • problèmes endocriniens,

  • baisse de l’immunité et prévention des maladies cardio-vasculaires...

Le pollen frais aurait des capacités antioxydantes bien plus élevées que les fruits et légumes. 15 ou 20g de pollen frais seraient équivalent à 900g de légumes !

Tout comme les autres produits de la ruche, le pollen n'est nullement transformé et passe directement de la ruche à l'assiette.


Comment consommer le pollen ?

Il n'est pas toujours agréable de consommer du pollen frais seul. Sa texture ressemble à de la paille sèche... Aussi, il est conseillé de l'incorporer dans un produit laitier, un jus de fruits ou même dans du miel.

Les doses indiquées pour un adulte de corpulence moyenne sont de 15 à 20 g de pelotes de pollen par jour, à raison de 2 cures de plusieurs semaines par an (idéalement trois mois), à l'arrivée du printemps et de l'automne.


Quelles sont les contre-indications à la consommation de pollen ?

Aucune ! Et si vous vous demandez si l'on peut consommer du pollen lorsque l'on est allergique aux pollens de l'air, la réponse est oui ! "Plusieurs études le montrent, une cure longue de pollen peut diminuer entre un peu et fortement la réaction allergique des beaux jours. Dans ce cas, le corps se désensibilise naturellement." (source)

A lire : les mystères du miel


Vous l'aurez compris, les abeilles n'ont pas fini de nous surprendre ! La nature regorge de ressources que la plupart d'entre nous ne soupçonnent même pas. Ouvrons-les yeux et soyons à l'écoute : beaucoup de maux peuvent être soignés en toute simplicité, grâce aux produits de la ruche.

Et s'en délecter, c'est aussi alerter l'opinion publique sur le rôle fondamental de l'abeille... Devenez un ambassadeur des abeilles, sensibilisez vos proches et adoptez les bons gestes au quotidien pour sauvegarder notre biodiversité.