Géolocalisation

Publié le 06/05/2021

Utilisée en premier lieu à des fins militaires, la géolocalisation s’est vite répandue dans notre quotidien et sur l’ensemble de nos objets connectés (smartphone, voiture…). 

La ruche connectée du Label Abeille ne fait pas exception. Dans cet article, on vous explique pourquoi le GPS a sa place auprès des ruches et du monde apicole.

Identification des secteurs géographiques

La géolocalisation des ruches permet d'accroître la connaissance de leur secteur d’implantation et d’améliorer les tournées des apiculteurs. Parcourant de nombreux kilomètres parmi différents ruchers et parfois plusieurs régions, les professionnels repèrent par l’application mobile Label Abeille les zones de travail. L’application réalise même l’itinéraire depuis le service de votre choix pour accompagner l’apiculteur connecté dans la gestion de sa tournée. Cela permet de prioriser les actions et de se rendre au plus vite sur la ruche la plus proche ou celle qui a le plus besoin de bons soins.
Avec une précision de +/- 5 mètres, le GPS optimise la tournée des ruchers et diminue les frais kilométriques, jusqu’à 40%. Moins de kilomètres, signifie en outre une réduction de la pollution émise par les véhicules (CO²) et à long terme une réduction des gaz à effet de serre. Au-delà de l’économie pécuniaire qui en découle, c’est un gain de temps considérable et une gestion beaucoup plus confortable pour l’apiculteur.

La géolocalisation facilite aussi la traçabilité des miels de crus en permettant l’identification rapide du terroir. L’application donne accès à un calendrier des floraisons selon l’emplacement indiqué de la ruche. Un véritable avantage pour les apiculteurs souhaitant créer des miels uniques.

Selon les régions et les pratiques apicoles, la transhumance s’impose parfois et les coûts qui en découlent sont non négligeables, sans compter l’investissement physique que cela impose tant pour l’apiculteur que pour les abeilles ou le matériel... Il est donc nécessaire d’être rigoureux et de ne rien louper. Il faut cibler le bon endroit et le bon moment pour installer les ruches et intervenir.

Pour vous donner un ordre de grandeur de l’impact des déplacements, tant en terme de distance que de nombre d’intervention, Label Abeille a réalisé un tableau des dépenses relatives aux déplacements selon les différentes puissances de véhicules utilisés par les apiculteurs :

Tableau des dépenses kilométriques apicoles

Tableau réalisé par Label Abeille, avec comme référence le barème kilométrique de l’année 2021 selon les chevaux fiscaux 

*aller-retour

**frais kilométriques selon les chevaux fiscaux : 

  • 3 CV = 0,46 €

  • 4 CV = 0,52 €

  • 5 CV = 0,55 €

  • 6 CV = 0,57 €

  • 7 CV et plus = 0,60 €

Selon votre niveau de pratique apicole et la taille de votre exploitation, vous utiliserez sans doute un véhicule plus important et réaliserez plus ou moins de trajets. Ce tableau permet de mettre en évidence l’impact d’un déplacement, parfois inutile ou inadapté.

Sans compter que le professionnel qui se déplace en camion va réaliser beaucoup plus de kilomètres, pour un coût bien plus important. L’investissement dans la technologie du Label Abeille se montre bien justifié.

Alerte en cas de vol de ruche 

Les vols de ruches sont un vrai fléau dans le milieu apicole et un véritable crève-cœur pour l’apiculteur qui en est victime, qu’il soit amateur ou professionnel.  La base connectée Label Abeille a été conçue pour ralentir et surtout dissuader les vols. Ensemble, les différents capteurs de la base connectée détectent chaque mouvement. Le GPS notifie si la base connectée est en déplacement. La combinaison de capteurs surveillent l’inclinaison, le changement d’orientation… (https://www.label-abeille.org/fr/blog/295-inclinaison-orientation). Ajoutons l’accéléromètre pour confirmer la vitesse à laquelle se déplace une ruche, sachant qu’elle n’est pas censée se déplacer ! 

L’apiculteur connecté reçoit alors une notification sur son mobile via l’application Label Abeille qui signale une éventuelle manipulation sur les abeilles.
A lui d’intervenir au plus vite pour confirmer le vol de ruche.

La structure en acier de la base connectée Label Abeille dispose d’un système mécanique antivol permettant de solidariser la ruche à la base connectée et la base connectée à son support. Tenter de voler une ruche connectée Label Abeille devient presque impossible ! 

Si une personne mal intentionnée, se saisit de l’ensemble sans y regarder de plus près, la ruche est alors localisée dans sa nouvelle résidence...

Comprendre l’environnement de la ruche

Les données de géolocalisation nous informent sur le milieu où évoluent les abeilles. Allié à d’autres capteurs tels que la pression atmosphérique, il est même possible d’estimer l’altitude à laquelle se trouve la ruche.

L’outil floraison et les données météo (temps, humidité, pression atmosphérique, luminosité, orientation…) liées au GPS, donnent des précisions personnalisées selon la ruche. L’apiculteur personnalise le suivi de son cheptel pour obtenir les meilleures miellées tout en favorisant le bien-être de ses abeilles.

L’ensemble de ces datas récoltées ouvrent également différentes possibilités pour des études scientifiques. L’abeille étant une représentation forte de la santé de la biodiversité environnante.



Vous l’aurez compris, la géolocalisation, combinée avec nos capteurs, réalise de nombreux exploits : gain de productivité, dissuasion de vols et étude de l’environnement.

Les apiculteurs connectés sont en sécurité malgré la distance tout en contribuant aux connaissances sur les abeilles, l’environnement et l’apiculture.



Nolwenn Guezennec et Bertrand Laurentin - Label Abeille