commande

Publié le 2016-12-01

Votre liste au Père Noël est faite, prête à être mise sous enveloppe... ATTENDEEZZZ ! Avez-vous seulement pensé aux abeilles ? Que vous soyez apiculteur débutant, amateur, professionnel, ou simple amoureux des abeilles, il y a bien des cadeaux à recevoir sous le sapin !

Cadeau N°1 : un essaim ! 

Vous êtes prêt à franchir le pas et à vous lancer dans l'apiculture. Peut-être vous laissez-vous encore cet hiver pour y réfléchir... Mais attention ! Pour vous lancer au printemps, mieux vaut anticiper dès maintenant pour commander votre essaim. Label Abeille vous conseille.

Commander un essaim ?

Vous pensiez peut-être trouver un essaim sauvage accroché à un arbre ? L'idée n'est pas à exclure ! Accompagné d'un apiculteur aguerri, il est tout à fait possible de récupérer une colonie de cette façon, comment expliqué dans cette vidéo :

Néanmoins, afin d'éviter toute surprise, il est conseillé de se rapprocher d'un professionnel (éleveur, fournisseur) dès le mois de décembre, pour réserver un essaim. Oui il sera payant, mais vous connaitrez toute son histoire et éviterez les écueils.


Où acheter un essaim ?

Chez un éleveur/apiculteur : En apiculture comme ailleurs, il est parfois difficile de faire confiance à un inconnu. Il est donc préférable de prendre conseils auprès d'un apiculteur local qui pourra vous aiguiller vers un éleveur confirmé, ou de s'appuyer sur des réseaux professionnels, types syndicats apicoles. Beaucoup mettent en ligne des petites annonces ou proposent des achats groupés pour leurs adhérents, gages de qualité.

Chez un revendeur professionnel : Votre fournisseur apicole peut également vous vendre un essaim. Vous serez rassuré par ses conseils avertis et les informations de traçabilité qu'il vous délivrera sur la souche (provenance de l'essaim, âge de la reine...).

Soyez vigilant à la réception de votre essaim d'abeilles

Quels sont les critères de sélection d'un essaim ?

La provenance : Made in France ou essaim importé ? Les abeilles provenant de l'étranger sont moins chères mais souvent plus fragiles car elles proviennent de pays où le climat hivernal est plus clément que le nôtre. Sans parler des maladies et parasites qu'elles pourraient ramener dans leurs bagages...

La race : Elle se choisit en fonction de l'apiculture que vous pratiquez et de votre région.

Buckfast (douce, résistante, faible tendance à l'essaimage), Abeille noire (résistante, adaptée en zones montagneuses, parfois agressive, forte tendance à l'essaimage), Abeille jaune (douce, adaptée aux zones méditerranéennes, grande productrice de couvain), Abeille grise (douce, rustique, tendance à propoliser)...

Le conditionnement : Essaim nus = fournis dans des caisses perdues, munies d'un nourisseur. La reine est souvent encagée mais au contact des abeilles, pour faciliter son acceptation lors de la mise en ruche.

Essaim sur 5 cadres = 3 cadres de couvain et 2 cadres de réserve/construction. Ayez l'oeil ! Il faut : un couvain constitué de jeunes larves et de cellules operculées, au moins 3 cadres recouverts d'abeilles, des cadres récents (sains) et la reine doit être marquée.

La reine : Fécondée, jeune, hivernée : c'est à vous de choisir ! Si la reine est de l'année précédente, elle aura déjà hiverné et sera prête pour la nouvelle saison. Assurez-vous de la voir, en bonne santé, lors de votre achat. En savoir plus : la reine, cet être unique.

L'état sanitaire : Non seulement les cadres doivent être sains, mais les abeilles ne doivent pas non plus être porteuses de varroa (ou dans des proportions acceptables). Ouvrez l'oeil !

A ne pas oublier : Lors de la livraison de l'essaim, pensez à vous munir de votre tenue d'apiculteur et de votre enfumoir. Prévoyez des sangles pour stabiliser les abeilles lors du transport et transférez l'essaim dans votre ruche tôt le matin ou tard le soir.

Un point complémentaire peut être abordé avec votre fournisseur : le nourrissement de l'essaim durant l'hiver. Lui a-t-il laissé des réserves naturelles ? Ou lui a-t-il donné du sirop, parfois de piètre qualité ? La encore, à vous de choisir le niveau de qualité que vous recherchez.

Bon à savoir ! En laissant les fenêtres légèrement ouvertes lors du transport, vous éviterez toute visite intempestive au poste de conduite. Pour éviter les courants d'air, les abeilles qui pourraient s'échapper du colis resteraient confinées dans le coffre.



Cadeau N°2 : Du matériel !

Et pas n'importe lequel : celui qui rendra votre petit neveu vert de jalousie. Plus original que sa console, et plus connecté que sa montre... Vous l'avez compris, nous parlons de ruche connectée. Cet objet jaune et noir a la capacité de rendre toute ruche intelligente. Telle une infirmière des abeilles, elle vous informe en temps réelle de leur bonne santé ou de toute action à mener pour la retrouver.


Cadeau N°3 : La santé pour les abeilles !

Inexorablement, nous nous souhaitons la bonne santé lors des fêtes de fin d'année : il est temps de souhaiter également celle des abeilles. Pas besoin d'être apiculteur ou d'habiter en campagne pour agir. Un simple don suffit. A la clé : pour 1€ versé, 10 abeilles seront parrainées et connectées. De quoi ravir votre portefeuille et votre bonne conscience à la fois ! Encore un doute ? Voici 5 bonnes raisons de le dissiper !





Acheter un essaim d'abeilles - ce qu'il faut retenir

  • Quand commander un essaim ? Dès le mois de décembre pour le recevoir au printemps.
  • Où acheter un essaim ? Chez un éleveur professionnel.
  • Comment choisir mon essaim ? Selon votre type d'apiculture et votre région, pour déterminer : la race d'abeille, sa provenance (française ou importée) et le degré de maturité de la reine.
  • Quels sont les pièges à éviter à l'achat d'un essaim ? Reine absente, vieux cadres, abeilles porteuses de maladie ou parasite.

Sylvia CARON