Label Abeille ouvre son capital

Publié le 2017-03-06

Levée de fonds, ouverture du capital... Pourquoi les start-up en passent-elles par ces étapes ?


Rappel : définition d'une start-up

D'après 1001startups.fr"Une startup est une entreprise, mais elle est plus qu’une simple entité. Une startup c’est un état d’esprit, une vision, portée par son fondateur et qui agit sur un marché en création ou instable. D’après Patrick Fridenson, historien des entreprises, être une startup n’est pas une question d’âge, ni de taille, ni de secteur d’activité. Il faut répondre aux quatre conditions suivantes :

1) Une forte croissance potentielle
2) Utiliser une technologie nouvelle
3) Avoir besoin d’un financement massif, les fameuses levées de fonds
4) Être sur un marché nouveau dont le risque est difficile à évaluer."

Par définition donc, une fois sa légitimité prouvée, une start-up a vocation à lever des fonds. Pour cela elle peut notamment faire entrer à son capital un fonds d'investissements, ou des investisseurs particuliers via un financement participatif.


Pourquoi investir dans une start-up ?

Tout d'abord, il s'agit d'investir dans un projet auquel on croit, portant sur des valeurs proches des vôtres. Devenir actionnaire d'une start-up c'est aussi prendre part à une aventure incroyable et partager les temps fort d'une équipe habitée par son projet !

Enfin, l'investissement participatif présente un avantage non-négligeable : il est defiscalisable (sous conditions) sur :

  • l'impôt sur le revenu : la réduction d’impôt dite « loi Madelin » prévue à l’article 199 terdecies-0 A du Code général des impôts permet de réduire 18% des sommes investies dans le capital de PME françaises et européennes)
  • l'impôt de solidarité sur la fortune : le dispositif prévu à l’article 885-O V bis du Code Général des impôts permet aux redevables de l'impôt de solidarité sur la fortune de réduire 50% des sommes investies dans le capital de PME françaises et européennes.

Comment investir ?

Des plateformes de crowdfunding proposent aux particuliers de financer des projets, selon 3 modalités :

  • le crowdfunding au sens strict, en don ou avec contre-partie = don d'une somme sans rien attendre en retour ou en échange d’une récompense.
  • le crowdlending = prêt participatif = prêt d'une somme afin de financer un projet. Elle sera rendue avec ou sans intérêts.
  • le crowdequity = investissement participatif = investissement dans un projet contre acquisition de parts dans l’entreprise financée directement ou indirectement. Le contributeur devient donc « un actionnaire » de l’entreprise qu’il soutient financièrement. Label Abeille a choisi la plateforme Wiseed pour lancer son crowdequity.


La start-up Label Abeille en chiffres
 

  • 18 mois d'activités : créée en juin 2015 par Bertrand Laurentin à Orléans
  • 1 produit technologique innovant : la ruche connectée
  • 500 000€ mobilisés en 12 mois et lauréat Réseau Entreprendre Val de Loire, Initiative France / Loiret / Remarquable, BPI/I-lab Emergence, Prix coup de coeur HEC Challenge+...
  • un capital de 100 000€

A lire aussi : L'histoire de Label Abeille en images

Comment les fonds levés seront-ils utilisés ?

La start-up Label Abeille se trouve à une étape charnière de croissance. La levée de fonds permettra d'actionner différents leviers (embauche + développements industriel et commercial) pour :

  • développer de nouvelles fonctionnalités de la ruche connectée,
  • aider toujours davantage d'apiculteurs (et donc d'abeilles)
  • et s'ouvrir à l'international.

Envie de vous lancer et d'investir dans un start-up pour sauver les abeilles ? C'est le moment ! Rejoignez la communauté Label Abeille (BEE ANGELS) sur Wiseed et votez pour nous soutenir !

Sylvia Caron

Levée de fonds en start-up - ce qu'il faut retenir

  • Pourquoi ? Pour l'entreprise c'est le moyen d'accélérer son développement. Pour l'investisseur c'est un projet dans lequel s'engager, qui lui permettra de defiscaliser.
  • Comment ? Pour les particuliers, le plus facile et le plus sûr est de passer via une plateforme comme Wiseed, qui encadre les start-ups et ne vous proposent que des projets viables.
  • Quand ? Rapidement après le lancement de l'entreprise, dès que sa légitimité a été prouvée.