contactez nous

 x 

Panier Vide

Du miel produit à la station d'épuration de Chécy grâce à deux ruches connectées

Publié le 06/06/2021

Pour Veolia et Orléans Métropole, la bonne santé des ruches est un indicateur de la bonne qualité environnementale autour de la station d’épuration.

 

La station d’épuration de Chécy, gérée par Véolia pour le compte d’Orléans Métropole, teste l’installation de ruches. Avec des résultats positifs l’an dernier, et quarante kilos de miel.

Quarante kilos de miel, c’est la quantité produite en 2020 dans les deux ruches installées par Veolia à la station d’épuration de Chécy.

"C’était une très bonne année selon l’apiculteur, due à la météo et à la présence de fleurs. Les 160 pots ont été donnés au personnel de Veolia et d’Orléans Métropole, avec du miel de printemps et du miel d’été", se réjouit Vincent Carton, directeur des opérations Beauce Sologne Berry pour Veolia.

station épuration chécy article

Un indicateur de la qualité
L’entreprise déléguée par Orléans Métropole pour la gestion de l’eau potable et des eaux usées gère, à Chécy, en lien avec un apiculteur et l’entreprise Label abeille, deux ruches connectées.

"La production de miel est l’indicateur de la bonne santé des abeilles et, pour nous, c’est un bioindicateur sur nos pratiques pour maintenir la biodiversité sur nos sites. Si l’essaim meurt, cela sera suivi. L’apiculteur reçoit une alerte lorsque la situation est anormale. Cela nous apporte un signal supplémentaire sur la qualité de l’eau, en temps réel, comme les dispositifs de télésurveillance. Le clarificateur d’eau traitée de manière biologique permet aux abeilles d’avoir de l’eau de bonne qualité et garantit une disponibilité", ajoute-t-il.

D'autres actions pour la biodiversité

Ces actions en faveur de la faune et de la flore faites par Veolia sont aussi intégrées dans le cahier des charges demandé par Orléans Métropole. Au-delà des ruches, Veolia a installé sur plusieurs sites d’exploitation d’Orléans Métropole, des hôtels à insectes, des nichoirs et pratique une gestion des espaces verts différenciée avec fauche raisonnée.

"Dépolluer l’eau et favoriser l’eau est cohérent avec nos compétences et actions au quotidien", ajoute Vincent Carton.

"On est en train de regarder comment ces ruches connectées peuvent être déplacées sur d’autres sites d’Orléans Métropole sur les deux prochaines saisons", précise Cédric Morio, responsable du service exploitation à la direction du cycle de l’eau d’Orléans Métropole.

Cindy Roudier-Valaud

 

Retrouvez l'article sur : https://www.larep.fr/checy-45430/actualites/du-miel-produit-a-la-station-depuration-de-checy-grace-a-deux-ruches-connectees_13962777/

 

Vous souhaitez changer le monde et sauver les abeilles ? 
N'attendez plus, rejoignez la communauté Label Abeille !