Disparition des abeilles : quelles conséquences ?

Publié le 17/04/2019

Nous entendons régulièrement parler de la disparition inquiétante des abeilles, du déséquilibre que cela entraînerait sur la biodiversité... Mais pour nous, humains, quels seraient les impacts ? 


L’équilibre alimentaire mondial bouleversé

C'est un fait : la disparition des abeilles remettrait en cause un marché de plus de 153 milliards d’euros (soit presque 10% de la valeur marchande des produits alimentaires destinés à la consommation humaine) et amputerait un tiers de nos assiettes. Sans pollinisateurs, plus de pollinisation ! (source Lefigaro.fr)

"Les équilibres alimentaires mondiaux seraient profondément modifiés (...) en cas de disparition totale des pollinisateurs : la production mondiale ne suffirait plus à satisfaire les besoins aux niveaux actuels. Les régions importatrices nettes comme l'Union européenne seraient plus particulièrement touchées", expliquent l'INRA et le CNRS.

LABEL ABEILLE - les impacts de la mort des abeilles et de la biodiversité sur notre santé et notre survie

Raréfaction des fruits et légumes = + 3% de la mortalité humaine mondiale 

D’après une étude menée par l’américain Samuel Myers (Harvard School of Public Health), la raréfaction des fruits et légumes engendrerait des carences notables en vitamines A et B9 (acide folique), vitales pour les enfants et les femmes enceintes, et dont les taux anormalement bas peuvent provoquer cécité et malformations du système nerveux.

De plus, une augmentation des maladies non transmissibles (accidents vasculaires cérébraux, maladies cardiovasculaires, cancers) pourrait être causée par une sous-consommation de fruits, légumes, graines et noix.

La conjonction de ces facteurs serait alors à l’origine de 1,4 million de morts supplémentaires par an. L’équivalent des populations de Lyon et Marseille réunies.

A lire : sauver les abeilles avec un objet connecté ?


Disparition totale des abeilles = 100% de mortalité humaine ?

Bien sûr nous parlons ici de liens directs entre la mortalité des abeilles et celle des hommes, via la chute de notre diversité alimentaire. Mais la disparition des pollinisateurs impacterait l'humanité bien au-delà de ces 3%. Comme l'aurait dit Albert Einstein "Si l'abeille venait à disparaître, il ne resterait à l'Homme que 4 années à vivre" (si nos bêtes n'avaient plus de fourrages pour se nourrir, nous n'aurions plus de laitages ou de viande non plus...).

Jusqu'à présent les impacts de la disparition des abeilles se quantifiaient en euros, en pourcentages savants, mais pas en nombre de morts. De nouveaux chiffres alarmants qui devraient mobiliser chacun d'entre nous : particuliers, entreprises et pouvoirs publics.

A lire : mobiliser son entreprise pour aider les abeilles



LABEL ABEILLE - installer des ruches connectées sur les toits de Paris

C'est pour ces raisons que Label Abeille lutte activement pour la défense des abeilles. L'entreprise a mis au point un objet capable de monitorer leur santé, pour leur venir en aide dès que nécessaire : la ruche connectée. C'est une aide précieuse pour les apiculteurs, mais aussi un outil précieux pour les entreprises qui ont pris conscience du poids qu'elles peuvent représenter dans la protection de la biodiversité.

A lire : BpiFrance accueille 4 ruches connectées sur son toit

L'impact de la mort des abeilles sur notre santé en chiffres

  • 10% La part de produits alimentaires destinés à la consommation humaine directement liée aux abeilles.
  • 3% L'augmentation de la mortalité humaine mondiale qui pourrait être observée.



Vous aussi, vous souhaitez changer le monde et sauver les abeilles ? 
N'attendez plus, rejoignez la communauté Label Abeille !