Construire son hôtel à insectes

Publié le 16/03/2020

Que vous souhaitiez mettre à profit une période creuse, vous amuser avec vos enfants ou favoriser la biodiversité de votre jardin, la construction d'un hôtel à insectes est un très beau projet !

Objectifs : apporter un abri aux insectes utiles au jardin : les pollinisateurs bien sûr, mais aussi ceux qui attirent les espèces animales qui se nourriront ou parasiteront les ennemis de nos jardins.

Conditions : n'utiliser que des matériaux de récupération : planches de bois, briques, ardoises, tuiles, paille...


Construire son hôtel à insectes
 

Vous vous lancez, bravo ! Maintenant, regardez de plus près les matériaux à votre disposition. Il s'agit de réaliser une construction qui résiste au temps, aux intempéries et qui soit stable.

Classiquement, l'ossature est réalisée en planches de bois (pensez à placer les plus lourdes à la base de l'hôtel). Scellez-les solidement, car l'édifice a pour vocation de rester toute l'année dehors. Il ne s'agit pas qu'il  perde l'équilibre au premier coup de vent ! D'ailleurs, si vous placez votre hôtel dans un endroit venteux, mieux vaut prévoir de le fermer sur un côté, pour éviter tout courant d'air à vos hôtes.

La plupart des espèces sauvages vivant à moins d'un mètre du sol, ne réalisez pas un hôtel trop en hauteur. S'il parait plus esthétique, un édifice trop haut sera peu utile pour beaucoup d'insectes.

Ensuite, toujours dans une optique de durabilité, il est utile de coiffer votre construction d'un toit, en ardoises par exemple.

Puis placez votre hôte encore vide à l'emplacement voulu, en ayant pris soin de préparer le terrain pour qu'il demeure bien stable et à l'abri de l'humidité. Pour cela vous pouvez le surélever et même le fixer à un mur.


Quels matériaux pour quels insectes ?

LABEL ABEILLE - construire son hôtel à insectes

(source : jardiner-autrement.fr)

Il est maintenant l'heure de garnir votre hôtel à insectes ! Voici quelques idées de matériaux :

1. Paille ou bois : bien abrité, ce matériau pourra accueillir les jolies chrysopes, dont les larves se nourrissent de bien des parasites : pucerons, cochenilles farineuse, aleurodes (ou mouches blanches), thrips ou oeufs d'acariens.
2. Tiges de bambous : elles servent d'abri aux osmies, des abeilles solitaires qui pollinisent les premières fleurs des arbres fruitiers, dès le moi de mars.
3. Pots de fleurs retournés et remplis de foin : cela attire les perce-oreilles qui aiment les nuisibles comme les pucerons.
4. Planchettes de bois entassées derrière ces plaques en métal : où viendront se loger des insectes xylophages qui participent à la décomposition du bois mort.
5. Bûches percées : elles deviennent un abri très apprécié de nombreux pollinisateurs bien utiles comme les abeilles et guêpes solitaires, dont les larves se nourrissent de pucerons.
6.Fagots de tiges à moelle : comme la ronce, le rosier, le sureau, offrent des abris idéaux pour les syrphes et autres hyménoptères.
7. Briques : elles sont appréciées des osmies (abeilles solitaires)..
8. Planchettes bien rapprochées et abrités : elles attirent les coccinelles qui viennent y passer l'hiver. Leurs larves consomment énormément de pucerons.


Un peu d'inspiration

LABEL ABEILLE - exemple hôtel à insectes

LABEL ABEILLE - exemple hôtel à insectes

LABEL ABEILLE - exemple hôtel à insectes

LABEL ABEILLE - hôtel à insectes - exemple

LABEL ABEILLE - hôtel à insectes - exemple

LABEL ABEILLE - exemple hôtel à insectes


Envie d'aller plus loin ? 

Nous l'avons vu précédemment, les abeilles solitaires trouveront refuge dans votre hôtel nouvellement construit. Mais si vous souhaitez aller plus loin, pourquoi pas vous initier à l'apiculture proprement dite ? 

Dans un premier temps, il vous faudra vérifier la faisabilité de votre projet. Si tous les feux sont aux verts, ne restera plus qu'à acheter votre matériel, votre essaim et connecter vos ruches. Car pour accompagner les apiculteurs amateurs dès leurs premiers pas, les rassurer et leur apporter de précieuses informations, rien ne vaut une ruche connectée. A tout moment et même depuis votre canapé, vous pourrez suivre la vie de vos abeilles et être alertés à chaque fois qu'une intervention à la ruche sera nécessaire. 

En savoir plus sur la connexion des ruches